Rfi en mandingue : qu’en pensent les citoyens Guinéens ?

Crédit photo : RFI

Crédit photo : RFI

À compter du lundi 19 octobre 2015, la RFI (radio France Internationale) émet dans une nouvelle langue et ce, dans le cadre de son programme polyglotte. Après le Haoussa en 2007 et le Swahili en 2010, le maninka ou mandenka devient la troisième langue Africaine sur les ondes de la radio du monde.

Selon Monsieur Keita directeur d’un centre de formation à Labé, c’est une très bonne nouvelle :

 « Tout le monde n’est pas alphabétisé dans notre pays [Guinée Conakry]. J’aurais souhaité que cela ne s’élargisse même pas en Malinké seulement, mais dans toutes les autres langues nationales du pays. Vous savez , quand une information passe en français d’interprétation en interprétation, on risque de déformer l’information et si cette information est donnée à une langue accessible à tout le monde, je pense qu’elle serait beaucoup mieux saisie et moins mal interprétée ».

Quant à Abdoulaye Souaré, c’est un sentiment de réconfort qui l’anime :

 « C’est un sentiment de réconfort que nous Guinéens, nous ressentons à travers cette initiative de la radio France internationale de prendre la langue malinké ou mandenka pour essayer désormais de la programmer pour informer tous ceux qui la comprennent.»

Pour finir, Monsieur Laye pense que cette initiative sera grandement utile aux populations africaines :

« En Afrique aujourd’hui d’une manière générale et dans notre pays en particulier, la population est analphabète à près de 60 %. Donc, c’est important que RFI qui est une radio très écoutée dans le monde entier fasse cela. Ça permettra non seulement aux Guinéens, mais aussi aux Maliens, aux Ivoiriens et aux Burkinabé de savoir ce qui se passe dans le monde.»

Bonne écoute à tous.

Pour retrouver l’ensemble du programme cliquer sur ce lien http://bit.ly/1GW7bwh

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*